Glossaire

Le découpage de l’espace : les plans

Plan :

portion de film comprise entre le moment où on déclenche la caméra et celui ou on l’arrête. C’est le plan conçu comme une durée. C’est aussi la portion de l’espace contenue dans le cadre. On distingue les plans selon leur taille, dans une échelle allant du très gros plan au plan général.

Très gros plan :

cadre un détail.

Gros plan :

cadre un visage ou un objet.

Plan rapproché :    

cadre les personnages en buste.

Plan américain :     

cadre les personnages à mi-cuisses.


Plan moyen :  

cadre les personnages en pied.


Plan d’ensemble :

cadre un groupe de personnages - reconnaissables, dans un décor.


Plan général :

cadre l’ensemble du décor. Les personnages ne peuvent pas être reconnus.


Champ :

portion d’espace cadrée par la prise de vue, comme le plan.


Hors-champ :  

tout ce qui est situé hors du champ représenté sur l’écran mais qui continue d’exister pour le spectateur. Concerne aussi bien l’image que le son.


Cadrage :

fixe les limites du champ - choix de l’échelle du plan et de l’angle de prise de vue.



Le point de vue

Endroit - réel ou imaginaire, depuis lequel nous voyons l’action sur l’écran.

Angle de prise de vue :  

détermine la portion d’espace enregistrée par la caméra. Il dépend de la place de celle-ci et des objectifs utilisés, du grand angle - vision large, au téléobjectif - vision rapprochée.

Angle frontal :

la caméra est au même niveau que le sujet filmé.

Plongée :

la caméra est placée au-dessus du sujet.

Contre-plongée :

la caméra est placée au-dessous du sujet.

Profondeur de champ :

procédé optique permettant d’obtenir des images nettes dans la profondeur - au maximum du premier plan jusqu’à l’arrière-plan.

Panoramique :

la caméra pivote autour d’un axe fixe, horizontalement ou verticalement 
Travelling : déplacement de la caméra sur un rail, sur véhicule ou à la main -caméra portée.

Zoom :    

objectif à focale variable permettant de changer le cadre sans bouger la caméra.



Le montage

 

Action d’assembler les plans dans un ordre donné permettant au spectateur de comprendre le film

Bout à bout :  

première étape du montage : les prises sélectionnées sont collées dans l’ordre du scénario.

Séquence :     

partie d’un film ayant une unité d’action, formée d’un ou plusieurs plans.

Plan-séquence :     

séquence formée d’un seul plan.

Flash-back :    

procédé permettant un retour en arrière temporel.

Flash-forward :       

procédé permettant une anticipation temporelle.

Montage cut :

ou coupe franche - passage d’un plan à un autre, sans fondu ni autre effet optique

Fondu au noir :      

transition consistant à obscurcir graduellement l’image et à lui substituer une autre image.

Fondu enchaîné :   

court chevauchement d’images donnant à voir en surimpression la fin d’un plan et le début du suivant, le premier disparaissant progressivement au bénéfice du second. Marque le plus souvent une saute de temps entre deux séquences.



Le son

 

Son cinématographique :

 son associé à l’image composé, simultanément ou non, de paroles, de bruits et de musiques.

Son «in» :       

on dont la source appartient à l’espace représenté.

Son «off» :      

son dont la source n’appartient pas à l’espace représenté

Mixage :  

phase ultime de la sonorisation d’un film, réalisée à partir de trois bandes sonores préalablement enregistrées : les paroles, les bruitages - ou sons d’ambiance, et la musique. Ces trois bandes sont ensuite mélangées et dosées par le mixeur.




Document en pdf

© textes, images et vidéos : Marilou Glinz et Brigitte Fischer - 2008